«Ne fais pas ça»

«Il y a très longtemps, en colonie de vacances, quand j’avais 13 ans, la plus jolie fille que j’ai jamais vue est venue vers moi et m’a dit : «Le noir te va bien». Je ne sais pas pourquoi. Nous avons parlé et nous sommes devenus amis, nous avons échangé nos pseudos AIM (ça marchait comme ça à l’époque) et nous sommes restés en contact pendant un certain temps» raconte Kevin Walsh.

Lors de sa dernière année de lycée, Kevin Walsh fait une importante dépression, qui lui donne envie de mettre fin à ses jours. Il écrit un mot d’adieu et se rend à l’endroit ou il a prévu de se suicider.

«Entre 5 et 10 secondes avant que je passe à l’acte, mon téléphone a sonné. J’ai regardé qui c’était, je ne pouvais pas mourir sans savoir. Je ne connaissais pas le numéro qui m’appelait. J’ai décroché et c’était elle. Je lui ai demandé ce qui se passait, et elle m’a répondu qu’elle avait le sentiment qu’il fallait qu’elle m’appelle. Nous nous n’étions pas parlé depuis un an et elle m’a juste appelé à ce moment là. Pour faire court, elle m’a demandé ce que je faisais, j’ai craché le morceau et elle m’a convaincu de ne pas le faire. Elle m’a dit «Quoi? Ne fais pas ça». C’est tout.» explique Kevin Walsh.

«Elle m’a fait promettre de l’appeler le lendemain et nous avons raccroché. Cette nuit là j’ai commencé à écrire les mots avec lesquels 10 ans après, je lui ferai ma demande en mariage» conclu-t-il. C’est désormais chose faite.

         

Deja un comentario