Omar, le chat le plus grand du monde ?

Omar est un félin australien qui pourrait bientôt obtenir un record du monde : celui d’être le plus grand chat de la planète ! À trois ans, il pèse 14 kg et mesure 1,20 m : soit la taille d’un enfant de 7 ans. 1jour1actu a interviewé un vétérinaire pour t’expliquer pourquoi la taille d’Omar n’est pas si extraordinaire.

Ce n’est pas encore officiel mais, du haut de ses 1,20 m, Omar, un chat australien, est certainement le chat le plus grand de la planète. Un record détenu jusque-là par un autre félin, mesurant lui, 1,18 m  !

Grâce à sa taille, la maîtresse d’Omar espère que son chat figurera bientôt dans le célèbre Livre Guinness des records. Mais, encore faut-il que le jury du livre mesure le félin, pour officialiser son record. Et c’est prévu ce mois-ci.

La génétique, le secret de la taille d’Omar

Omar est aussi une star des réseaux sociaux. Sa maîtresse poste souvent des photos de lui, en compagnie de chiens, pour comparer leur taille. © Instagram omar_mainecoon

Et si Omar est aussi grand, « ce n’est pas un hasard, explique Marie Abitbol, vétérinaire et spécialiste de la génétique des animaux. Car Omar appartient à la race des Maine Coon. La particularité de cette race de chats domestiques est d’être beaucoup plus grands que les autres, surtout les mâles. »

Et dans le cas d’Omar, « ses parents et ses grands-parents devaient déjà être de très grands Maine Coon », confirme Marie.

C’est ce qu’on appelle la sélection génétique : « Les éleveurs choisissent des chats avec des gènes qui les intéressent. Comme une grande taille, une couleur de poils ou d’yeux particulière etc. Puis, ils les font se reproduirepour obtenir des bébés chats chez lesquels on va retrouver ces gènes. »

Pour grandir autant, Omar a aussi reçu de bons soins

Si Omar a atteint cette taille, c’est aussi parce qu’il a grandi dans un environnement favorable à sa croissance : « Sa maîtresse s’en est sans doute très bien occupé. Chaton, il a été nourri comme il fallait et a reçu tous les soins nécessaires. Ce qui lui a permis d’être en bonne santé et de beaucoup grandir. » explique la vétérinaire. « Mais par contre, sa taille pourrait aussi lui causer quelques ennuis de santé. Plus les chats sont grands et plus ils ont les os fragiles. »

Et même si la taille d’Omar reste impressionnante, en réalité, il existe sûrement des chats plus grands que lui dans le monde. Sauf que, leurs propriétaires, eux, ont décidé de ne pas les rendre célèbres…du moins, pour le moment !

source

         

3 comentarios en “Omar, le chat le plus grand du monde ?

  1. Je n’avais jamais écouté parler de ce type de chat mais c’est super. Il est trés trés grand. Pourtant je ne pouvais l’avoir parce que je suis allergique et il a beaucoup cheveux,
    D’autre part je crois que pour avoir ce type d’animaux tu dois avoir le temps nécessaire pour en prendre soin, le nourrir, le promener, jouer avec lui … mais ça est pareil pour tous les animaux. C’est vrai que pour m’achéter un chat je m’achéte un chien parce que à mon avis, les chiens sont plus affectueux que les chats.
    À mon avis, comme dit le texte, si j’aurais un chien bizarre, je ne publierais rien, parce que je ne voudrais pas la fama de mon chat/chien….

  2. À mon avis, je crois qu’ acheter un chat comme Omar, il doit être trop cher, mais le maintenir ça doit être encore plus cher, d’un autre côté, un chat qui mesure 1’20 m doit avoir sa propre chambre pour faire ses besoins et un énorme bac à sable aussi, et je n’ai pas encore dit comment serait le peigner, avec ses cheveux nous pourrions faire un manteau!
    Je trouve exagéré un chat si grand, par example, j’aime bien les chats persans et j’ai eu plusieurs, mais ils étaient petits et les maintenir n’était pas si chèr, je crois que plusieurs personnes ont peur d’aller chez les donnes à cause des mesures du chat.
    Pour finir, je crois qu’acheter un chat si grand et si lourd, c’est une manière de vouloir attirer l’attention.

  3. C’est la première fois que j’écoute parler des Maine Coon. À mon avis, c’est plus adorable d’avoir un petit chat, mais cette race-ci impressionne plus à cause de sa particularité.
    D’abord, je voudrais mentionner que j’ai un petit Yorkshire chez moi. Pour avoir une mascotte il faut lui consacrer beaucoup de temps et d’argent. Donc, si je ne me trompe pas, c’est un peu plus difficile de maintenir un animal de quatorze kilos que de six. Il faut lui faire faire des vaccins annuels et lui acheter des aliments pour animaux au moins une fois par mois.
    En échange, je considère très risqué d’avoir un animal de compagnie si unique, même en sachant que c’est cher de l’ acheter et compliqué à trouver. Mais, comme le texte affirme, il faut prendre le risque que le chat soit célèbre.

Deja un comentario